Communiqué de presse , 3 juin 2019

Décarboner la construction avec le Green Label Alliance, l’accélérateur de la transition environnementale.

Les Sables d’Olonne, 3 juin 2019. Alors que les appels à la décarbonation s’accélèrent, que l’Union Européenne a pour objectif 0 carbone en 2050, des professionnels de la construction se regroupent au sein d’un label : Green Label Alliance « Ensemble, décarbonons la construction ». Yannick Cougnaud, Promoteur, Président de Rivage Immobilier, a souhaité avec le Green Label Alliance « Rassembler les acteurs de la construction pour accélérer la transition environnementale et valoriser les bonnes pratiques ». Une initiative auditée et certifiée pat le cabinet Socotec.

Devancer les réglementations à venir pour faire du bas carbone une réalité

C’est en novembre 2015, dans le cadre de la stratégie Nationale bas carbone, que la France s’est fixée comme objectif de réduire de 40% ses émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d’ici 2030. A l’appui de cette ambition, la loi de transition énergétique pour la croissance verte a mis sur pieds, la prise en compte des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) afin de qualifier la performance de chaque construction neuve.  Cette évaluation se base sur le principe de l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) et a pris corps concrètement, avec la mise en place de l’expérimentation puis du label éponyme E+C-définissant deux niveaux d’empreinte carbone. Dès 2017, en s’appuyant sur des formules françaises brevetées mondialement par Hoffmann Green Cement Technologies, ainsi que sur le renforcement de l’approvisionnement de proximité et des technologies de l’économie circulaire, le Green Label Alliance organise cette transition environnementale.

L’objectif du label E+C- est d’inciter la réduction de l’empreinte carbone d’un bâtiment, de sa faisabilité, en passant par sa construction et jusqu’à sa démolition, en abordant, outre la performance thermique sanctuarisée par la RT 2012, de nouveaux critères environnementaux. Green Label Alliance s’inscrit aussi résolument dans la recherche de poly-performances en mettant en avant les principes d’une boucle courte du point de vue tant de l’origine des matériaux, que de leur acheminement et aussi et surtout des compétences de mise en œuvre.

L’expérimentation mise en place depuis 2017est menée en lien avec toutes les parties prenantes afin de préparer la RE 2020,porte à la fois sur l’énergie et surtout le carbone.

L’obtention du niveau carbone 2, le plus exigeant à ce jour, donne droit à un bonus de constructibilité (décret 2016-856 du 28 juin 2016). Ce dernier consiste à autoriser, pour les projets se positionnant sur ce niveau de performance, 30 % de dépassement de la surface de construction autorisée.  Cette disposition assortie d’autres conditions et très exigeante est toutefois atteignable grâce à la mise en œuvre du Green Label Alliance.

Concrétiser,
Respecter les conditions d’une économie verte et raisonnée, axée sur des circuits courts, grâce aux partenariats et référencement avec des acteurs industriels des bureaux d’études et de maîtrise d’œuvre de proximité afin de proposer des solutions techniques financièrement compatibles et aisées de mise en œuvre.

Green Label Alliance offre aux acteurs du secteur la possibilité de répondre aux enjeux de la transition énergétique et de la mise sur le marché de bâtiments bas carbone.  Le bâtiment représente à lui seul, sur l’ensemble de son cycle de vie, pas moins de 18% des émissions de gaz à effets de serre. C’est face à ce constat que Yannick Cougnauda pris conscience du nécessaire devoir de bouger le métier. Parce qu’aujourd’hui on ne peut plus se contenter de respecter les réglementations en vigueur, tout projet doit intégrer une contribution quantifiable, environnementale et sociétale. C’est le seul moyen de transformer le secteur.

La rencontre entre Yannick Cougnaud et l’équipe de Hoffmann Green Cement Technologies a été décisive dans la mise en place du Green Label Alliance. Une innovation majeure sur le secteur traditionnel bouscule enfin les métiers de la construction. La substitution des ciments traditionnels par les technologies Hoffmann Green est une révolution pour un matériau stratégique, tout en préservant les ressources. Le remplacement des ciments traditionnels par les technologies Hoffmann, le recours aux différentes technologies permettant le traitement des sols, des abords, des espaces piétonniers…le partenariat avec d’autres fournisseurs permettent, outre les infrastructures et élévations, de faciliter notablement l’obtention du niveau carbone 2. Ce niveau carbone 2 valorise les opérations les plus performantes : l’atteindre suppose un travail réfléchi, anticipé et pointu de réduction de l’empreinte carbone et équipements mis en œuvre, ainsi que celui des consommations énergétiques du bâtiment. Ce niveau carbone 2 est aussi la reconnaissance au bonus de constructibilité.

Décarboner la construction est possible, avec le Green Label Alliance. En sélectionnant les bons matériaux et fournitures de pointe en matière d’écologie, et valorisant les bonnes pratiques issues notamment de l’économie circulaire, le Green Label Alliance affiche un nouveau visage dans l’acte de construire : innovant, responsable et résolument sociétal. Au-delà de l’ambition écologique du bâtiment, le Green Label Alliance est le mouvement des acteurs de la construction qui veulent contribuer à répondre aux enjeux environnementaux dont a besoin urgemment la planète.

Abonnez-vous
à notre newsletter